UNE TRADITION PORTE-BONHEUR

Le Japon révère ses nombreuses traditions qui nous émerveillent. En faisant des koinobori son unique sujet, Madame Mo a choisi de rendre hommage à l'une des traditions les plus joyeuses et populaires : Kodomo no hi, la fête des enfants.

Cette tradition est issue d'une légende chinoise qui raconte qu'à chaque troisième lune du calendrier lunaire, au moment de la saison des pêchers en fleurs, lorsque le fleuve Jaune commençait à dégeler, les carpes quittaient la mer orientale, remontaient le cours d'eau supérieur du fleuve et se rassemblaient à Longmen, la porte du dragon. Là, l'Empereur Céleste organisait un concours pour le franchissement de la porte. Les carpes qui réussissaient étaient changées en dragons par l'Empereur Céleste et celles qui avaient échoué, devaient regagner la mer de l'Est pour revenir tenter leur chance l'année suivante.

De cette légende seraient nés les koinobori japonais, des manches à air en forme de carpes koï, hissées au vent lors de la fête des enfants, le 5 mai. A travers cet objet symbolique, les parents encouragent leurs enfants à être forts et valeureux, et leur souhaitent bonheur, prospérité, joie et santé tout au long de leur vie.

Pour prolonger cette magie d'un jour, Madame Mo édite des koinobori en coton bio depuis bientôt 10 ans. Revisités dans leur apparence traditionnelle, les koinobori Madame Mo magnifient le quotidien par leur gaieté !  Et en Occident, ils sont prodigieusement devenus un symbole porte-bonheur pour les naissances !

NATURE ET ECOLOGIE

La carpe koi déploie sa nage majestueuse dans les eaux pures des bassins d'ornement. Nous l'admirons paisiblement, en respirant l'air pur qui nous entoure. Pour que la pureté de l'air et celle de l'eau subsistent, Madame Mo endosse elle aussi son costume en plumes de colibri. Pour confectionner ses koinobori, elle fait naturellement le choix d'une matière respectueuse de la nature et des hommes : le coton biologique.

Le coton biologique est cultivé sans utiliser ni d’insecticides ni de de pesticides mais du compost naturel.
La quantité d’eau nécessaire à sa croissance est réduite de moitié car sans épandage de produits chimiques, la consommation d’eau diminue considérablement.

La rotation de sa culture permet d'oxygéner la terre, de la préserver et de casser le cycle des maladies.

Tous les koinoboris Madame Mo sont logiquement certifiés GOTS, un label qui garantit le respect de critères environnementaux et sociaux sur toute la filière textile. Les organismes indépendants ECOCERT et CONTROL UNION auditent au moins une fois par an tous les acteurs de cette filière : du groupement de fermiers bio jusqu’à la confection, en passant par la filature et le tissage.

UNE DECO EN DOUCEUR

medaillon3.jpg

Détournés de leur origine traditionnelle pour une utilisation au quotidien, les koinobori Madame Mo apportent une touche décorative unique dans les maisons.

Leur présence calme évoque celle des carpes koi dans les bassins japonais. Colorés ou plus discrets, ils confèrent beauté et sérénité aux intérieurs, font écho au temps qui passe, lentement, esthétiquement, pareil à la nage de ces carpes koi.

Une décoration qui apaise et rend hommage au Japon, où l'appréciation des choses simples, la compréhension sensible des formes et des couleurs et le sens inné de l'élégance naturelle sont célébrés chaque jour qui passe…